En ce 22 mars 2016 à Bruxelles... / 22th of march in Bruxelles...

Publié le 22 Mars 2016

En ce 22 mars 2016 à Bruxelles... / 22th of march in Bruxelles...

J'écris cet article à chaud, je l'écris parce que j'ai un trop plein d'émotions...

Ce matin à Zaventem deux explosions ont détruit une partie de l'aéroport, un peu plus tard une autre explosion... Dans le métro cette fois!

Quand j'écris ces lignes on dénombre actuellement et officiellement 21 morts et des dizaines de blessés...

21 morts!

On est pas en Syrie, ni en Irak, ni en Afghanistan, on est en Europe! Pire! On est au cœur de l'Europe! En Belgique! Le pays des gaufres, de la bière, du chocolat et des institutions européennes!

Stupeur! Effroi! Panique! Voila mes amis aujourd'hui! Et une pensée qui revient surtout "Mon homme, il est à Bruxelles!", il y est parce que comme des milliers de gens il y bosse, il prend le train tout les jours pour s'y rendre. Le train parce que c'est plus économique, parce qu'il peut se reposer dedans et parce que c'est gentil pour la planète. Mais là, aujourd'hui matin tout change!

Ce train qui d'ordinaire le véhicule va le ralentir dans son départ de Bruxelles. Pourquoi? Parce que les gares sont évacuées, fouillées, passées en revue par la police, l'armée, les démineurs et j'en oublie sans doute plein... Parce que les gares seront inutilisables pour les usagers des transports public et que ce train bien pratique devient soudain embûche...

Je donnerais n'importe quoi pour avoir mon homme avec moi, là, maintenant, tout de suite!

Je veux qu'il soit là avec moi, qu'il serre ma main en me disant que tout va bien se passer même si c'est un mensonge, qu'il me dise qu'il sera toujours là pour me protéger, sentir sa main sur mon épaule et sa force près de moi me rassurerait et me calmerait mais là je peux pas! Je peux pas être calme, je peux pas être rassurée parce qu'il est là, dans Bruxelles!

Au moment où j'écris ces lignes il est toujours au boulot, il a prit son après-midi parce qu'il est respectueux de son travail, des procédures, de ses chefs, il a bien fait sa demande comme il faut et il attend midi.

Au moment où j'écris il est sans doute assis à son bureau, dans une grande tour, une trop grande tour, inhumaine, gigantesque et dont le nom porte un sens qui depuis d'autre attentats ne sonne plus bien et ne sonnera plus jamais bien... World Trade Center... Il m'a déjà dit le numéro de la tour où il bosse mais je l'oublie tout le temps puis je me perds à chaque fois que j'y vais, me trompe de tour et il vient toujours me sauver et m'emmener où il faut!

Je suis angoissée, un peu paumée,...

Mais j'ai une chance, mon beau-père est en route pour aller chercher son fils, mon homme, en voiture, là-bas... Il ne restera pas bloqué jusqu'à la réouverture des gares, il sera bientôt près de moi... Enfin si tout va bien! Et je veux que tout aille bien!

Tout ira bien!

Mes amies me le répètent, ma grand-mère, même mon homme mais j'ai un doute...

Les militaires dans les rues n'ont rien empêchés, la présence policière accrue non plus alors qu'est ce qui pourra empêcher que ça recommence?

Parfois j'ai la sensation qu'on est balloté dans un grand conflit, une grande guerre mais qu'on ne le sait pas encore, qu'on s'illusionne en pensant que "tout va bien" alors que non, visiblement, tout ne va pas bien! La preuve!

Nous sommes si petits, si peu de choses, tellement fragiles... En un instant des dizaines de vies peuvent être balayées, stoppées, effacées comme si le destin se riait de nous et de l'importance qu'on donne à nos vies... Cruel Destin! Méchant Destin!

Aujourd'hui comme tout les autres jours de ma vie je suis Belge, je l'étais hier, je le serais demain mais aujourd'hui ça a un sens un peu plus profond...

Je suis belge et j'ai peur... Peur de perdre quelqu'un que j'aime pour les idées d'un fou, peur des jours qui nous arrivent, peur de ce que le futur apporte sur ses sombres ailes...

Edit: En date du 23 mars le bilan des victimes s'élève à 31 morts et 2700 blessés... Ce qui fait des attentats d'hier les attentats les plus meurtriers commis sur le sol belge et ce depuis la création du pays...

Toutes mes sincères condoléances aux familles des victimes innocentes de la folie des hommes...

***

I write this article because I feel too much feelings today...

This morning in Zaventem Two explosions have destrooy a part od the airport, a bit later an another explosion... In the subway this time!

Writing these lines I heard that there are actually and officially 21 deads and much more wounded...

21 dead people!

We're not in Syria, nor in Irak or Afghanistan, we're in Europe! Worst! In the Heart of the Europe! In Belgium! The land of waffles, beer, chocolate and European institutions!

Stupor! Fright! Panic! Here are my friends today! And a obsession "My man is there, he is in Bruxelles!", he's there like so many people, he works there, he takes everyday the train to go there. Train because is more economic, because he can sleep in it and also because it's good for the planet. But now, this morning everything changes!

This train that bring him to work will slow him in his leaving of Bruxelles. Why? Because the stations are closed, the police, the military and so many others are searching bombs or anything else into them... Because the stations will be unusable by the people who need it. This train become an ennemy...

I will give anything to have my man near me, here, now! I want him with me, holding my hand and telling me that everything's gonna be Ok even if it's a lie, saying to me he will be there to protect me, feeling his hand on my shoulder and his strengh near me will reassure me and calm me down but I can't! I can't be calm, I cant be reassured because he's not there!

When I write these lines he's still at work, he takes his afternoon because he's respectfull for his work, the process, his chiefs, he made correctly his asking like he should and he's waiting for the right time to leave work.

When I write these lines he's, without a doubt, working at his desk, into this huge tower, a too big tower, unhuman, a giant and his name wear a sens that will not sounds good anymore since an another attempt... World Trade center... He tells me often the number of the tower were he works but I forgot every single time I go there, Going into the wrong tower, calling for help and then he always comes to rescue me!

I'm stressed, a bit lost...

But I have a chance, my father-in-law is on the road to bring him back to me! He will not stay there, blocked untill the reopening of the stations... He will be soon next to me...If everything is OK! And I want everything is OK!

Everything will be fine!

My friends tell it to me, ma grand-mother too, even my man but I have a doubt...

The militaries into the street can't do anything to stop that, the police nor so who or what will stop this madness?

Sometimes I have the feeling that we are crushed into a huge conflict, a big war but we don't know about it, we're thinking that "everything's gonna be OK" but no, visibly, everything's not OK! The proof is here!

We are so small, si little things, so fragile... In a second so many lives can be destroyed, smashed and deleted like if the destiny was loughing about us and our big ideas about our lifes... Cruel Destiny! Evil Destiny!

Today, like all the other days of my entire life I'm a Belgian, I was, I will be tomorrow but today it has a deeper sens...

I'm a Belgian and I'm afraid... Afraid to loose someone I trully love for the ideas of mad men, afraid about the days that comes, afraid about what the future carries on his dark wings...

Edit: On the 23th of march we know that there are 31 dead people and 270 wounded ones... There are the more deadly attempts ever happened on the Belgian ground in all the country history...

I send all my regrets to the victims famillies... Victims of the crazyness of mankind...

Rédigé par Ekaterina

Publié dans #Reaction actualité, #Divers, #Belgitude

Repost 0
Commenter cet article